Le jardin des Vertueux

Réalisation d'un jardin paysager et pédagogique dans les hortillonnages

Le projet

Note utilisateur:  / 6
MauvaisTrès bien 

A l’origine destinés à la culture maraîchère, les jardins sur l’eau ou « hortillonnages » à Amiens sont aujourd’hui principalement utilisés pour des jardins privés individuels de loisirs. Quelques producteurs subsistent malgré tout et proposent des légumes locaux de qualité pour le marché local.

Pascal Goujon jardinier-paysagiste, est un amoureux du lieu. Il caresse le rêve d’y créer un jardin pédagogique, exemplaire en matière d’écologie et lieu conservatoire des techniques maraîchères traditionnelles. Une parcelle de 2,25 ha, appartenant à la Ville d’Amiens, actuellement en friches, conviendrait bien au projet. La municipalité souhaite la vendre. Le rêve peut alors devenir réalité et le projet s e réaliser. Mais les prix pratiqués dans ce secteur périurbain sont très élevés…

Paco

Pascal se tourne alors vers la Foncière Terre de liens qui décide d’acquérir le lieu pour un montant global de 90 000 euros en misant sur la collecte d’épargne locale. A partir de là, le terrain sera loué, mis en valeur et entretenu par l’association « Le jardin des vertueux ». En y organisant des actions d’insertion, elle proposera au public un circuit paysager.

Des activités variées seront mises en place : démonstration de techniques maraîchères traditionnelles, expérimentation de techniques maraîchères novatrices et respectueuses de la nature, travail des terres en traction animale, curage des fossés à l’ancienne, réalisations des berges battues, découverte de variétés de fleurs, de fruitiers et de légumes anciens. L’enjeu de ce projet est de développer le patrimoine, de valoriser l’activité maraîchère locale, de faire découvrir des techniques de jardinage respectueuses de l’environnement des hortillonnages, et également, de permettre aux petits et grands de comprendre le cycle de la vie végétale, d’appréhender la fragilité des milieux naturels et d’être acteurs au sein de ce jardin (des ateliers pédagogiques sont prévus). Grâce à la collecte d’épargne locale, cette terre deviendra un bien collectif entretenu de manière durable, préservée et transmissible aux générations futures.

 

Une vidéo pour en savoir plus :